L’energie du don… un équilibre

La bienveillance au travail, c’est penser aux autres avant soi même. Solliciter, écouter, valoriser…. on peut, par de multiples attentions engager une ambiance chaleureuse, tournée vers les autres.

Si cette attitude est isolée, univoque, à sens unique, l’auteur peut vite s’epuiser, ressentir qu’un déséquilibré s’installe.

En effet, la bienveillance est aussi une  question d’energie vitale. Donner et recevoir permet de maintenir cet équilibre. La prénenance doit être réciproque. L’energie se nourrit de ce que l’on donne et de ce que l’on reçoit.

une culture professionnelle du bien être au travail se doit de penser cette réciprocité des rapports professionnels : entre spontanieté et encouragement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *