Le changement des directeurs

Certaines organisations voient un rotation importante des managers et des postes de direction.

Si le changement peut avoir du bon en termes de renouvellement, il peut aussi apporter son lot de difficultés.

Le manager de proximité mais aussi le directeur sont porteurs d’une évaluation des situations et des problèmes au quotidien : connaissance des professionnels de son équipe, des situations, l’histoire du service. Cette histoire est un terreau fondamental de la relation au travail des agents. En effet, le manager représente non seulement l’institution, mais aussi l’équipe dans l’institution. Il donne à voir ce que vit l’équipe, ces forces ses faiblesses. C’est lui qui ajuste les moyens aux objectifs. Son rôle est prépondérant car il est garant d’un ensemble d’instances (Enrique, E) et de la régulation (Vial, M). Ces fonctions nécessitent confiance, connaissance, reconnaissance, et respect. Mais comment respecter quelque chose qu’on ne connait pas.

Je ne compte plus les problèmes liés à la rotation des cadres, ou à l’absence d’implication dans les problématiques de terrain.

La prévention des RPS et la promotion du plaisir au travail s’appuient sur une certaine proximité et stabilité de la chaîne hiérarchique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *